premières années du régime, les plus anciens des témoignages : 5 Plus à l’Ouest, de nombreux camps de concentration et quelques camps d’extermination ont été libérés par les alliés avant que leurs derniers responsables ne puissent accomplir leur destruction totale, c’est le cas d’Auschwitz, … La liste des convois de juifs partis de France, (Klarsfeld) : du Seuil, 1999 http://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm Avec Emmanuel Filhol, Jacques Sigot : Sites des Mémoriaux : Les détenus à fonction (Funktionshäftlinge) « les Fonctionnaires », SS Totenkopf (« tête de mort ») : gardiens de camp, Chronologie des évacuations et libération des camps, Localisation avec Google Earth (fichier US Holocaust Museum) http://www.stutthof.pl/ http://www.struthof.fr/ Belfond, 2013, 256 p. - En faisant comme si de rien n’était. Les camps de concentration et d'extermination. Les SS font descendre les adolescents à partir de 15 ans et les hommes à la gare de Mauthausen, en Autriche. Uckermark, camp pour jeunes filles et femmes allemandes, à côté du camp de Ravensbrück dont il devient une annexe : Camps des Marais, Papenburg 1933 : (Wernher von Braun, en 1937 adhère au NSDAP. La mise en place des camps Theresienstadt, eine Zwangsgemeinschaft in einem jüdischen Vorzugslager (une communauté de contrainte dans un camp privilégié juif), d’après les termes de H.G. http://www.ushmm.org/learn/mapping-initiatives/mapping-the-holocaust-google-earth http://www.kz-gedenkstaette-neuengamme.de/index.php?id=61   la liste des déportés : WEISSOVÁ-HOSKOVÁ Helga : Zeichne, was Du siehst. http://www.massviolence.org/Le-camp-de-Drancy https://www.welt.de/politik/deutschland/article167624001/Bei-der-ganzen-Sache-mit-den-Juden-hat-man-sich-gar-nichts-dabei-gedacht.html, Site, les Camps de la mort : liste des camps de prisonniers de guerre ( Kriegsgefangenenlager) : l'anéantissement des ennemis du régime, L'ouverture des camps de concentration remonte aux Oranienburg en 1933 : http://www.memoire-juive.org/chrono_auschwitz.htm Esterwegen : https://www.gedenkstaette-esterwegen.de/ Comment fonctionne le système concentrationnaire nazi ? http://www.sachsen-anhalt.de/LPSA/index.php?id=31584 datent de 1933 (, b. Les armées libératrices parviennent tout de même à filmer l’enfer des camps de concentration et des camps de la mort : les amoncellements de cadavres, les entassements de mourants. http://auschwitz.org/en/, Auschwitz I, camp souche Camps de « protection », camps de rééducation, camps pour jeunes, camp pour les familles. Camp de Langenstein-Zwieberge, ou Malachit, Kommando de Buchenwald http://www.cine-holocaust.de/mat/fbw000812dmat.html La plupart des Juifs ont été dupés par les nazis, qui leur ont vendu des parcelles et … http://www.memoire-net.org/rubrique.php3?id_rubrique=82 (Dessine ce que tu vois) Deutsch – Česky – English. 3-Camp de concentration Le détenu aura tout loisir de réfléchir aux http://pagesperso-orange.fr/d-d.natanson/liste_convois.htm http://www.ushmm.org/maps/encyclopedia.kml Trouver des thèmes d'intérêt et explorer des contenus qui s'y rapportent dans l'Encyclopédie. haute main de Himmler et des SS. http://www.moosburg.org/info/stalag/laglist.html, Rechercher un camp  : Plus de 500 personnes guillotinées sous le national socialisme : http://www.camp-de-drancy.asso.fr/ Pièce inspirée de l’écrivain Ilija Jakovljević détenu à Stara GradiÅ¡ka, camp n°5 du système du camp de Jasenovac, édifié par le régime oustacha. Görlitz, Aussenkommando, liste des détenus : Choisi pour être le lieu central de l'annihilation du peuple juif, il est équipé de plusieurs structures d'extermination ainsi que de fours crématoires 2. « Dessine ce que tu vois ! La Conférence de Wannsee : Après l’annexion de la Pologne (1939) au IIIe Reich , le nom d’Oswiecim est « germanisé » et abandon-né au profit de celui d’Auschwitz. http://www.fmd.asso.fr/web/index.php?id_contenu=52&lang=lang1, La déportation de persécution Le film : http://www.dhm.de/lemo/html/wk2/holocaust/treblinka/ les camps d’extermination le sont dans la Pologne http://bibliotecadeladeportacion.blogspot.fr/2011/05/buchenwald-en-la-colina-de-ettersberg.html Chelmno 1941 : extermination par les gaz d’échappement : Cela va des communistes aux Tsiganes, en passant par les délinquants, les prisonniers de guerre, les Juifs et même les homosexuels, pour ne citer qu’eux. (Konzentrationslager et Vernichtungslager), Auschwitz, des supports pour mieux comprendre http://entretiens.ina.fr/video/Shoah, Remonter. Camp de Brens, zone sud : Les « Prominents » (Les éminences, les privilégiés) : http://www.dora.de/ Willy Berler : Durch die Hölle. Les conditions de survie dans les camps, a. Un lieu de dégradation de la condition humaine, Le système concentrationnaire est placé sous la Pour les enseignants. Cette grande tragédie est aussi connue sous le terme de Shoah.  Médiagraphie : déportation et génocide des Juifs "Wenn man es mit einem SS-Mann zu tun hatte, musste man als erstes die Mütze herunterreißen, und seine Nummer laut und deutlich, natürlich auf deutsch, angeben. Sobibor  : camp d’extermination : Stutthof, dossier Evelyne Py : le film Nuit et Brouillard)(Memorial Center Camp Westerbork) : En application de cet ordre, Globocnik, en tant que plénipotentiaire du Reichsführer SS, devait créer un « camp de concentration pour vingt-cinq à cinquante mille prisonniers[4] ». Deux cartons de lait contenant de la terre et des cendres provenant de différents camps de concentration et d'extermination sont enterrés symboliquement sur le site. Les camps d’extermination avaient pour but d’exécuter la « solution finale », à savoir l’élimination du peuple juifs, mais aussi des tziganes, des homosexuels, des malades mentaux et tous ceux pouvant compromettre la « race pure ». Liste des camps de concentration, d’extermination, de camps oubliés : Aller à : navigation, rechercher. Auschwitz I, II ,III : camps de concentration et extermination : Carte des principaux camps de concentration, d'extermination et de transit de la période du IIIe Reich. Dans les premiers mois de 1942, les SS aménagèrent deux nouvelles chambres à gaz dans des fermettes du village de Brzezinka (Birkenau) lançant parallèlement la construction de quatre grandes infrastructures de gazage. Majdanek (Lublin) : camp de prisonniers 1941, camp de concentration, et extermination 1943 : http://www.nonfiction.fr/article-3430-paroles_et_images_de_la_cite_de_la_muette.htm Mauthausen : Site désactivé : C'est le siège du quartier général de lAktion Reinhard sous la direction d'Odilo Globocnik. Les premiers camps de concentration (auparavant souvent dénommés camps de concentration « sauvages ») regroupent les camps créés après la prise de pouvoir par Adolf Hitler, de manière non systématique et dans des conditions différentes de rattachement, afin d'éliminer les opposants politiques au nazisme. http://www.ushmm.org/wlc/en/media_nm.php?MediaId=308, http://www.ushmm.org/learn/mapping-initiatives/mapping-the-holocaust-google-earth http://aphgcaen.free.fr/cercle/campsIF.htm, Malines, SS-Sammellager Mecheln, camp de regroupement en Belgique. http://www.gusen.org/ https://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2002-2-page-226.htm#, Les multiples dénominations des « Lager » : http://www.ghetto-theresienstadt.info/ Le camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz a été créé en 1940 dans les anciennes casernes de l’artillerie polonaise à Oswiecim, rebaptisé Auschwitz par les Allemands. Le tristement célèbre Auschwitz Birkenau réunissait camp de concentration et d’extermination. Soviétiques, Américains ou Britanniques font appel pour cela aux compétences de cinéastes professionnels, comme John Ford. http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm#camps The Camp Men identifies many of the perpetrators of the Final Solution from old photographs, to … »Le 8 décembre 1941 : http://www.deathcamps.org/ http://www.gedenkstaette-sachsenhausen.de Comprendre, refuser, résister Nous sommes désolés que ce cours ne te soit pas utile, N'hésite pas à nous écrire pour nous faire part de tes suggestions d'amélioration. *Votre code d’accès sera envoyé à cette adresse email. La protection constitutionnelle contre les arrestations arbitraires est abolie. http://www.breendonk.be/, Camp de Westerbork (cf. (WVHA) SS-Wirtschafts-Verwaltungshauptamt, 1942, l’Office central SS pour l’économie et l’administration, s’occupe aussi de la gestion des camps. La liste des déportés : http://www.adirp.org/voyagelangenstein.html Theresienstadt (ville de Terezin en tchèque) : Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + http://www.ghwk.de/fileadmin/user_upload/pdf-wannsee/protokoll-januar1942.pdf vom Niedersächsischen Verein zur Förderung von Theresienstadt/Terezín e. V. Wallstein, Göttingen 1998 Camp des Milles : Adler. Heinrich Himmler donna un ordre à ce sujet lorsquil se rendit dans la ville le 20 juillet 1941. Camp de Blechhammer dont le ZAL für Juden, Zwangsarbeiteslager für Juden : camp de travail forcé pour Juifs : Dans les semaines après l'arrivée au pouvoir des Nazis, la SA (Sturmabteilung ou Section d'assaut), la SS (Schutzstaffel, escadron de protection, garde d'élite du parti nazi), la police et les autorités civiles locales mirent en place de nombreux camps de détention pour incarcérer les opposants, réels … Les camps d'extermination construits par les nazis (Vernichtungslager) étaient des camps de concentration destinés spécifiquement à l'anéantissement de masse (Vernichtung) des individus considérés comme indésirables dans l'espace du III e Reich et des territoires conquis par les Allemands. Le camp d’Auschwitz est actuellement inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979. tableau avec les triangles de couleur des détenus des camps de concentration (KZ), source : archives fédérales allemandes. http://www.pamatnik-terezin.cz/ des extraits de films : Among these, 80 were expelled and 17 deported to German concentration camps. In the 1950s, it was the site of a recruitment base. Two milk cans containing soil and ashes from different concentration and extermination camps are symbolically buried on site. Loiblpass  : Après la fin de la guerre, les camps de concentration deviennent des lieux de mémoire et des musées. A l’arrivée, les SS effectuaient une « sélection » entre les déportés, décidant de la mort de près de 80% d’entre eux, immédiatement dirigés vers les infrastructures de gazage. Déportation : internement dans un camp de concentration nazi à l’étranger (v.1942), le Robert, dictionnaire historique Liste officielle de tous les principaux camps nazis et Kommandos (ministère de la justice allemand) : http://bundesrecht.juris.de/begdv_6/anlage_6.html, visite de camp Ceux qui ont le malheur de déplaire à Hitler sont arrêtés par la … http://www.humanite.fr/videos/memory-camps-de-sidney-bernstein-563675, Les sites des camps de concentration en Allemagne Camp de Gurs : Les documents originaux en allemand dont le tableau d’évaluation du nombre de juifs en Europe : Camps de concentration des années 1930. http://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm Auschwitz, des supports pour mieux comprendre Auschwitz I, II ,III : camps de concentration et extermination : http://auschwitz.org/en/ Auschwitz I, camp souche Auschwitz II-Birkenau : centre d’extermination et camp de concentration Camps de concentration et d’extermination en Pologne : (Konzentrationslager et Vernichtungslager) Auschwitz-Birkenau . Certains ont été détruits avant leur arrivée. Les mots du sujet, par Martine Giboureau, Rue des pâquerettes, Mehdi Charef, éd.